Contactez-nous 09.80.84.91.53|contact@mipygreen.org
  • Colloque agricultures urbaines durables 6-9 juin 2017 Colloque agricultures urbaines durables 6-9 juin 2017

    Colloque agricultures urbaines durables 6-9 juin 2017

Colloque agricultures urbaines durables 6-9 juin 2017

UNIVERSITé TOULOUSE – JEAN JAURèS Nouvelle Maison de la Recherche 54% de la population mondiale vit dans les zones urbaines (ONU, 2014) et l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) prévoit qu’en 2050, 80% de l’humanité habitera en ville. Dans ce contexte, les agricultures urbaines (AU) se développent largement sous des formes très diverses dans les grandes agglomérations du monde. Elles soutiennent en effet le projet d’autosuffisance alimentaire et réactivent l’utopie d’une ville fertile aux paysages comestibles. Avec le projet-agri urbain, les AU proposent la mise en place d’un processus gagnant-gagnant où ville et agriculture se réinventent conjointement. Le développement des AU durables implique cependant des réflexions croisées sur des questions d’agronomie, d’environnement et santé, d’aménagement de l’espace, de métabolisme urbain et d’éducation. C’est pourquoi, le colloque international « Agricultures Urbaines Durables : Vecteur pour la Transition Ecologique » organisé par les laboratoires CERTOP Axe Transition Ecologique et LISST Dynamiques rurales, réunit à Toulouse les acteurs des agricultures urbaines (scientifiques, politiques, associations, techniques et étudiants) pour présenter, discuter et questionner les diverses facettes des AU. 6 sessions thématiques complémentaires seront organisées selon des exposés, discussions (posters et tables rondes), et visites de sites. Des informations complémentaires sur le contenu des sessions sont disponibles sur le site du Réseau-Agriville.
  • Blagnac accueillera les 48 heures de l’agriculture ! Blagnac accueillera les 48 heures de l’agriculture !

    Blagnac accueillera les 48 heures de l’agriculture !

Blagnac accueillera les 48 heures de l’agriculture !

Pour la première fois, les 48 heures de l’agriculture urbaine auront lieu à Toulouse-Métropole, les 18 et 19 mars 2017. Il est encore temps de proposer des animations et ateliers. Les 18 et 19 mars 2017, Toulouse-Métropole accueillera pour la première fois les 48 heures de l’agriculture urbaine. Initié l’an dernier à Paris par La Sauge (la Société d’Agriculture Urbaine Généreuse et Engagée), l’événement va trouver cette année un écho national. Dans la Ville rose, c’est le collectif Green My City qui coordonnera ce week-end dédié à l’agriculture en ville. Il s’agit de répondre à toutes les questions qui touchent à ce thème : qu’est-ce que l’agriculture urbaine ? Qui concerne-t-elle ? À quoi sert-elle ? Comment et où la pratiquer ?, détaille Christian Ortega, membre de Green My City. Appel à animations et ateliers Et c’est de manière pratique, très « terre à terre », que l’événement se prépare. « Nous sommes en train de mettre au point un programme d’animations et d’ateliers qui seront proposés sur tout le secteur de Toulouse Métropole », indique Christian Ortega. Une trentaine d’associations se sont déjà manifestées pour prendre part à l’événement. Initiations au compostage ou à la permaculture, ateliers de jardinage en milieu urbain ou – pourquoi pas – présentation de l’écopâturage ou du Green Graffiti pourraient ainsi faire partie de ce programme (gratuit !) destiné au grand public. Des conférences-débats thématiques sont aussi prévues, avec deux soirées spéciales le vendredi 17 et le samedi 18 mars. « Et l’on ambitionne de tisser un fil vert à partir de ces 48 heures de l’agriculture urbaine, en proposant tout au long de l’année d’autres rendez-vous », conclut Christian Ortega, qui rappelle que Toulouse accueillera aussi en juin 2017 un […]

L’agriculture en ville

PAR OLIVIER BORIES · PUBLISHED 16/06/2015 · UPDATED AVRIL 5, 2016 Les agricultures urbaines qui se développent à l’échelle mondiale sont des « extraits de campagne » qui pénètrent la ville, réactivant l’utopie de la cité fertile. Or si l’on connaît mieux la périurbanisation, il faut désormais s’intéresser à laruralification. Jamais nommé ainsi, ce phénomène social désigne l’insertion de l’activité agricole dans un espace qui ne lui est pas dédié et peut-être à des modes de pensée empruntés au monde rural. Avec l’essor des agricultures urbaines lié aux préoccupations sociales pour le développement durable et la nature, aux crises de confiance alimentaire, la ville (re)devient progressivement un territoire « jardiné » incrusté de petits terrains potagers ou de plus vastes ensembles maraichers. De sorte que les formes de production alimentaire ainsi que leur localisation sont remises en question. La ruralification revêt aussi un caractère paysager dans la mesure où elle modifie le décor citadin en créant de nouvelles trouées de verdure qui s’ajoutent aux squares et jardins paysagers qui organisaient la trame verte. Elle témoigne enfin d’une inversion des dynamiques de prédation territoriale jusque là en sens unique de la ville vers la campagne. C’est en fait une nouvelle alliance entre la ville et la campagne qui se met en place. Elle génère des interpénétrations territoriales méconnues, forme de nouvelles hybridations, brouille des frontières spatiales et invite à la recomposition des catégorisations spatiales établies. Elle établit en outre la diversification des usages du sol en agglomération ; avec le projet agri-urbain, les agricultures urbaines prennent progressivement place dans l’organisation de la planification citadine des métropoles. Elles deviennent un nouvel objet de la gouvernance territoriale.

Si tu veux changer le monde, commence déjà par ton quartier

article paru le 21 juin 2016 dans : L’ESSentiel de L’Économie Sociale et Solidaire, Nicole Morgan Projet citoyen participatif Mipygreen est à l’image de sa fondatrice, Heike Trentzsch,  altruiste, enthousiaste, dynamique et résolument  tournée vers autrui. L’association a été lauréate du Laurier d’Or de la ville de Blagnac (31) pour son initiative d’éducation populaire à l’alimentation responsable, l’agriculture en milieu urbain et l’éco-conception, mais Mipygreen se veut également structure culturelle animée par une volonté de développement durable à l’instar des actions menées par Carrot City au Canada. Tout comme son homologue canadien, la réflexion de Mipygreen porte sur une production alimentaire durable, en aidant à réintroduire l’agriculture urbaine dans nos villes. Cette initiative examine comment la conception des villes, des paysages urbains, des bâtiments et des jardins peut être pourvoyeuse de nourriture dans la ville à partir de sources locales. Le principe d’une production alimentaire urbaine est parfois rejeté pour des raisons esthétiques, l’aménagement des espaces de jardin incorporant des plantes comestibles est essentielle pour que ces lieux soient acceptés et perçus comme une initiative innovante, source de liens. Et pour répondre à ce défi, l’art s’invite régulièrement sous forme de  dessins, photos… dans ces espaces synonymes de liens sociaux et très inspirants sur le plan artistique. L’exposition explore notamment une variété de questions liées à la conception de l’agriculture urbaine, à travers une série d’études de cas, de produits et de systèmes. L’initiative vise à diffuser des idées et des connaissances sur les meilleures pratiques dans l’agriculture urbaine.   « Les paysages comestibles, clefs de voûte de la production alimentaire de demain » Mipygreen se définit comme un projet pluridisciplinaire axé sur les arts culinaires, l’alimentation et le jardinage en milieu urbain. Il y a plus d’un an l’association a constitué un groupe de […]
  • Cover Télérama
  • Page 32
  • Page 33
  • Page 34

Télérama en parle : expo photo | Germaine Chaumel | Andromède | Blagnac | 7 juillet au 30 septembre |

Télérama : Balade en région, spécial Midi-Pyrénées sur les traces de la photographe Germaine Chaumel
  • Télérama et France 3 en parlent : expo photo | Germaine Chaumel | Andromède | Blagnac | 7 juillet au 30 septembre | Télérama et France 3 en parlent : expo photo | Germaine Chaumel | Andromède | Blagnac | 7 juillet au 30 septembre |

    Télérama et France 3 en parlent : expo photo | Germaine Chaumel | Andromède | Blagnac | 7 juillet au 30 septembre |

  • téléchargement

Télérama et France 3 en parlent : expo photo | Germaine Chaumel | Andromède | Blagnac | 7 juillet au 30 septembre |

Télérama : Balade en région, spécial Midi-Pyrénées! …. sur les traces de la photographe Germaine Chaumel Article: Reportage sur l’expo  » Entre-deux,de Germaine Chaumel à nos jours click pour visionner les reportages  
  • palaissavant1
  • Comment remplacer la viande de nos assiettes ?
  • 12522_1
  • 27077554

Rencontre avec « Le Palais Savant »

Si vous habitez le sud ouest de la France, vous ne serez pas étonné d’entendre que la région Midi Pyrénées grouille d’initiatives écologiques tant innovantes que responsables. De nombreux acteurs associatifs, privés et institutionnels se démènent jour après jour pour offrir aux nouvelles générations un cadre de vie sain et durable. Dans cette optique, Mipygreen s’engage à soutenir cette détermination collective en relayant par ses propres moyens les différents projets développés dans notre région. « Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des puissants ; c’est l’indifférence du peuple » Martin Luther King Si ces actions quotidiennes locales participent définitivement au maintien de l’équilibre environnemental, l’enjeu de taille est aujourd’hui la sensibilisation du grand public, soit apporter une information claire et complète à tout un chacun afin de donner du sens à nos « achats ». C’est pourquoi nous sommes allés à la rencontre de notre partenaire Cécile Doherty-Bigara qui tient un blog de sensibilisation, axé sur l’alimentation et le bien être, très bien présenté et documenté. Pour commencer, peux-tu te présenter brièvement et nous expliquer comment en es tu arrivé à créer le blog « Le Palais Savant » ? Bien sûr ! Je m’appelle Cécile Doherty-Bigara, je suis issue d’une double culture française et mexicaine et j’ai fait mes études universitaires à Sciences Po Toulouse. Après mes études, j’ai décidé de rester à Toulouse, une ville que j’aime énormément, pour poursuivre ma carrière professionnelle. Passionnée par l’univers de l’alimentation et du développement durable depuis toute petite, j’ai poursuivi mes lectures, mes expériences et mes confrontations avec la réalité au fil de mes rencontres, formations et voyages. Il y a 3 […]
  • Le-potager-géant-cest-lavenir-Le-Point-Google-Chrome

Le potager géant, c’est l’avenir

L’agriculture en milieu urbain est aujourd’hui une option que l’on ne peut se permettre de négliger quand on parle de développement durable. Si de nombreux jardins partagés apparaissent ici et là aux quarte coins du monde, les initiatives ne s’arrêtent pas là. Le mouvement « incroyables comestibles » en est d’ailleurs bien la preuve. Voici un article qui en dit long sur les enjeux et les possibilités liés à un tel projet : « Une poignée de haricots verts devant le commissariat, deux salades ramassées dans des plates-bandes du collège, quelques pommes de terre le long du parking, les oeufs proposés par le voisin et une tarte avec les pommes cueillies sur le trottoir d’en face. Le repas est prêt ! Surréaliste ? Pas tout à fait. Une ancienne ville industrielle du nord de l’Angleterre a transformé en trois ans cette folle utopie en réalité, au point d’être presque autosuffisante en alimentation aujourd’hui ! L’expérience de ces « incredible edibles » ou « incroyables comestibles », soutenue par le prince Charles himself, essaime rapidement dans tout le Yorkshire et fait déjà des émules aux quatre coins du monde… Les experts du monde entier, du Chili comme de l’Australie, se bousculent chaque semaine dans la petite ville pour essayer de comprendre et d’en prendre de la graine. Comprendre comment de simples végétaux ont pu induire un tel changement de société en si peu de temps… »
  • Carré de la Maourine-30-mai-2013 (2)
  • Carré de la Maourine-31-mai-20132
  • Inauguration Carrot City
  • Carré de la Maourine-31-mai-2013 (2)

Carrot City, continue

Après des mois de préparation, l’équipe de Mipygreen ainsi que tous ces collaborateurs sont heureux de vous présenter l’exposition Carrot City. Depuis Jeudi 30 Mai (Inauguration de l’exposition à Toulouse Borderouge), vous pouvez en ces jours ensoleillés vous arrêter aux abords du carré de la Maourine afin d’observer et lire les panneaux de l’exposition qui seront ensuite déplacés aux jardins du Muséum. Ce Vendredi 31 Mai a eu lieu l’inauguration de l’exposition à l’Espace Andromède de Blagnac. L’exposition est installée le long de la coulée verte. Pleins d’activités vous sont proposées lors de l’événement. Vous n’avez plus qu’à aller jeter un oeil au programme de Carrot city.    
  • Séminaire de l’Institut de Formation Slow Food Séminaire de l’Institut de Formation Slow Food

    Séminaire de l’Institut de Formation Slow Food

Séminaire de l’Institut de Formation Slow Food

Rencontre nationale de jeunes professionnels et citoyens autour du thème de l’alimentation. Du 17 au 20 avril 2013 | les Cabannes (09) Participez à ce séminaire européen qui a pour objectif de s’appuyer sur les capacités de jeunes citoyens afin de : Former par l’éducation populaire et citoyenne de jeunes acteurs, relais d’une meilleure alimentation. Constituer un réseau solide de jeunes ressources et intervenants susceptibles d’irriguer le territoire local. Faciliter la transmission des savoirs et d’expériences entre adultes et jeunes. Associer, comme toujours dans les projets Slow Food, le travail et le plaisir. Toutes les informations détaillées accessibles sur le site de l’Institut de Formation Slow Food.